contact@ophtalmologie.casa +212 522-266168 / +212 522-430271 / +212 680 21 70 90
Laser femtoseconde maroc

Qu’apporte le lasik avec laser femtoseconde (intralaser, intralasik, Intralase femtoseconde FS, lasik « tout laser », femtolaser, femtolasik)?

Le Lasik classique utilise un microkératome (sorte de petit rabot avec une lame métallique) pour découper le volet cornéen.
Le Lasik « tout laser » avec laser femtoseconde , utilisé à Paris depuis 2004 dans les deux premiers centres pionniers en France (Clinique de la vision, Paris), remplace la découpe du volet au microkératome par un nouveau laser femtoseconde. Cette nouvelle technique de chirurgie lasik utilise deux lasers successifs (laser femtoseconde et laser excimer) avec un coût accru, prix du progrès et de la sécurité. Le laser femtoseconde apporte un certain nombre d’avantages qui en font une avancée technologique majeure :

une sécurité accrue pour ceux qui envisagent une chirurgie réfractive par Lasik mais sont rebutés par l’utilisation du rabot.

Avec le laser femtoseconde, certaines complications éventuelles sont soit éliminées (complications de découpe) soit diminuées : érosions cornéennes superficielles (absence de lame passant sur la cornée), déplacement du volet (le volet est beaucoup plus stable car la découpe des bords est moins oblique et enchâssée dans la cornée), sécheresse oculaire (coupe plus superficielle), infiltrat de cellules sous le volet, infection (absence de lame et de microkératome), inflammation diffuse, astigmatisme induit (charnière plus petite).

une précision accrue : le laser femtoseconde permet de découper un volet d’épaisseur et de dimension beaucoup plus précises diminuant les risques de volet décentré, de volet trop fin, irrégulier, incomplet, perforé ou de volet trop épais exposant à l’ectasie cornéenne.

Du fait de la précision de la découpe du volet et de son centrage, le nombre de ré-opérations pour correction insuffisante est diminué.

une qualité de résultat accrue : avec le laser femtoseconde, un groupe plus important de patients arrive à la vision maximale grâce à une moindre induction d’astigmatisme et d’aberrations optiques qu’avec le microkératome.

La possibilité d’effectuer de plus grandes zones optiques de traitement permet de diminuer les effets secondaires.

Des cas plus difficiles peuvent être traités par le lasik avec découpe du volet par le laser femtoseconde

Avec le laser femtoseconde, il est possible d’opérer avec plus de sécurité des sujets difficiles à traiter par le lasik classique :

Les cornées fines où il s’agit d’économiser la cornée au maximum. La possibilité de créer un volet fin (90 au lieu de 160 microns avec le microkératome) d’une épaisseur prévisible (variations de 5 à 10 au lieu de 50 microns) et de qualité (épaisseur constante, régularité) permet de traiter les sujets qui ont une cornée trop fine pour pouvoir bénéficier du Lasik traditionnel.

Il est indispensable dans ces cas de faire suivre la découpe d’un volet fin avec le laser femtoseconde d’un traitement de la cornée par un programme d’économie tissulaire qui permet de creuser la cornée de 25 à 30% de moins qu’avec le laser classique.

Les cornées trop petites, trop cambrées ou trop plates exposant à des accidents de découpe avec le lasik classique.

Les fortes myopies, en particulier, qui ne pouvaient être opérées jusqu’à présent par le lasik qui affaiblissait trop la cornée, peuvent maintenant l’être en toute sécurité.

En effet, le volet soulevé avec le laser femtoseconde peut être beaucoup plus fin (90 microns au lieu de 160 microns), permettant ensuite de traiter une plus grande épaisseur de cornée avec le laser excimer donc une myopie plus forte.

Là aussi, un programme d’économie tissulaire est indispensable pour moins affaiblir la cornée.

L’hypermétropie-presbytie car il est indispensable d’effectuer une large zone de traitement sous un capot large, et bien centré.