contact@ophtalmologie.casa +212 522-266168 / +212 522-430271 / +212 680 21 70 90
SPÉCIALITÉS

Chirurgie de la cataracte

Qu’est-ce que la cataracte ? On parle de cataracte lorsque le cristallin, lentille naturelle de l’œil, perd sa transparence, ce qui entraîne des troubles visuels pouvant aller jusqu’à la cécité.

Qui est concerné ? Cette maladie concerne les patients à partir de l’âge de 50 ans, mais elle peut, dans de rares cas, se déclarer également chez des personnes plus jeunes.

En quoi consiste l’opération ? L’opération de la cataracte consiste à remplacer le cristallin atteint par une lentille par voie chirurgicale. Pour procéder au remplacement du cristallin, la technique la plus récente et la moins invasive est la phaco-émulsification, basée sur la technologie aux ultra-sons.

Pourquoi faut-il mettre un implant ? L’oeil comporte une lentille naturelle (cristallin cataracté) qui doit être remplacé par un implant. Ce dernier est adapté par le chirurgine à la puissance dioptrique de l’œil grâce à des mesures spécifiques réalisées en pré-opératoire. A cet effet, l’utilisation des implants dits « premium » (pour la vision de loin et de près, astigmatisme…) est maîtrisée par le Dr Badaoui depuis plusieurs années.

Avant l’intervention ? Un bilan pré-anesthésique ainsi qu’une échographie oculaire sont nécessaires. Le patient doit se présenter à jeun le jour de l’intervention.

L’anesthésie est-elle nécessaire ? L’intervention de la cataracte par phaco-émulsification est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale sans endormir le patient qui peut sortir le jour-même ou au plus tard le lendemain en cas d’éloignement du domicile.

Durée de l’intervention ? L’opération ne dure qu’une vingtaine de minutes environ.

Est-il possible d’intervenir sur les deux yeux en même temps ? Non chaque œil est opéré séparément.

L’intervention est-elle douloureuse ? Après l’intervention, un traitement local est prescrit pour réduire l’inconfort du patient.

Après l’intervention ? Un pansement est appliqué pendant 24 heures sur l’œil opéré. La toilette du visage peut être effectuée normalement dès que le pansement est retiré. Pendant les deux semaines qui suivent, il faut suivre le traitement prescrit, éviter le hammam et les mouvements de la tête vers le bas (soujoud pendant la prière par exemple).

Correction visuelle au laser

Pour qui ? Pour les myopes, hypermétropes, astigmates, pour la vision de près, de loin, ou les deux, chez les adultes dont la vue est stabilisée et ne présentant pas de contre-indications (certaines maladies des yeux et quelques pathologies générales affectant la vision). Dans tous les cas votre ophtalmologiste appréciera (vérifiera l’absence de contre-indications ainsi que) le bien-fondé de toute intervention au laser.

Avant l’intervention ? Un bilan ophtalmologique approfondi aboutit à la numérisation informatique de l’œil et à l’identification des plus infimes irrégularités à l’origine des troubles de la vision. La correction au laser est ainsi planifiée et personnalisée avec une extrême précision par votre ophtalmologiste avant la réalisation de l’intervention.

L’anesthésie est-elle nécessaire ? Avant l’intervention, quelques gouttes anesthésiantes appliquées par votre ophtalmologiste sont suffisantes dans chaque œil.

Comment agit le laser ? La technologie femto-lasik permet de corriger en douceur les irrégularités de la cornée sous contrôle au microscope de l’ophtalmologiste. Un écran de monitoring permet de visualiser l’œil en 3 dimensions et de suivre en temps réel pendant l’intervention la progression de la correction.

Le matériel utilisé est-il fiable ? Le matériel utilisé dans le centre Laservision de Casablanca est un matériel allemand à la pointe de la technologie dans le domaine de l’ophtalmologie. Il s’agit du même matériel qui est utilisé à ce jour en Europe. Les techniciens allemands travaillant pour le fabriquant du matériel en assurent le contrôle périodique conformément au contrat de maintenance avec le centre.

Durée de l’intervention ? L’intervention est effectuée en ambulatoire et ne dure que quelques minutes. Une seule journée d’arrêt de travail est ainsi nécessaire.

Est-il possible d’intervenir sur les deux yeux en même temps ? Oui, car la correction de chaque oeil étant immédiate, il n’est pas nécessaire d’espacer dans le temps l’intervention sur les deux yeux.

L’intervention est-elle douloureuse ? Non, aucune douleur n’est ressentie ni pendant ni après l’intervention. Pendant les quelques heures qui suivent l’intervention, une possible gêne perçue au niveau de l’œil peut être soulagée par un traitement léger prescrit par votre ophtalmologiste.

Après l’intervention ? Aucun pansement n’est appliqué sur les yeux. Vous pouvez repartir dans l’heure qui suit l’intervention simplement en portant des lunettes de soleil. L’acuité visuelle augmente très rapidement après une intervention au laser. Le lendemain de l’intervention, votre ophtalmologiste vous confirmera que vous pourrez reprendre votre activité, conduire, et savourer…. une meilleure vie !

Y-a-il des précautions particulières à respecter après l’opération ? Quelques semaines après l’intervention un contrôle oculaire est effectué chez votre ophtalmologiste pour vérifier l’ensemble des paramètres oculaires ainsi que l’amélioration définitive de l’acuité visuelle. Pour tous les patients, le simple port de lunettes de soleil sera nécessaire lorsqu’il fait beau. Votre ophtalmologiste vous prescrira un traitement complémentaire s’il le juge nécessaire.

.

Traitement du kératocone

Le kératocone est une déformation évolutive de la cornée qui peut diminuer gravement l’acuité visuelle dans certains cas. Il doit être pris en charge le plus rapidement possible grâce à un arsenal thérapeutique varié qu’il convient d’adapter pour chaque patient. Les techniques utilisées sont les suivantes :

Le cross linking est une méthode qui permet de stabiliser le kératocone grâce à l’utilisation combinée de la vitamine B12 etd es ultraviolets.

Les anneaux intracornéens : sont insérés grâce à la technologie laser « femto seconde » dans l’épaisseur de la cornée
La combinaison entre le cross linking et le laser est possible dans certains cas très précis de kératocone